Santé

Bien connaître les étapes liées au traitement de l’eau

L’eau puisée dans l’environnement est naturelle, mais non buvable. En effet, à l’état brut, elle contiendrait encore des éléments et bactéries nuisibles à l’organisme humain. Avant de devenir une eau dite potable, l’eau brute doit donc être traitée. Voici ses différentes phases à connaître.

La pré-oxydation de l’eau

Dans le cas des eaux de surface, il faudra prévoir un dégrilleur et un tamisage. Une fois les déchets confinés dans une grille et tamisés, on peut oxyder l’eau au moyen de l’ozone ou du chlore. 

Le but étant de favoriser la suppression d’algues, de fer, d’ammoniaque et de manganèse. En oxydant l’eau, on simplifie l’étape de la clarification. Notons qu’avant la pré-oxydation, l’eau doit subir des analyses utiles pour connaître en détail les composants à l’intérieur de cette dernière.

La clarification de l’eau

Cette étape consiste à éliminer les particules en suspension en vue de générer une eau limpide. Elle est obligatoire pour les eaux souterraines dites « karstiques » et les eaux de surface. Dans la pratique, on met un réactif comme le sel d’aluminium dans l’eau pour qu’il coagule : Il y a alors l’apparition de flocons. 

On va ensuite faire passer l’eau dans le décanteur, ceci afin que les flocons puissent se poser doucement dans le bassin de décantation. Les agrégats de flocons vont ainsi flotter en surface. Il sera plus facile de les récupérer lors de cette étape avec un bras racleur (par exemple). Pour retenir le reste de matières en suspension, il faudra filtrer l’eau (important pour les spas). 

L’affinage de l’eau

Cette phase supplémentaire sera nécessaire pour éliminer les micro-polluants, les odeurs et les goûts « bizarres » contenus dans l’eau. Elle permet d’obtenir une eau limpide, et dépourvue de matières organiques nuisibles pour l’Homme. Bon à savoir : Cet affinage s’effectue avec l’aide de l’ozone, du charbon actif ou de membranes. 

La désinfection de l’eau

Lors de cette étape, on neutralise l’ensemble des virus et bactéries pathogènes via un procédé chimique. La distribution de l’eau s’effectue ensuite via le robinet des consommateurs

Articles liés